Malaise dans l'élevage

Ici, on parle de tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories. Texte libre, dans la limite du respect des autres... évidemment!
guib
Messages : 1875
Enregistré le : 11 août 2008 20:36
Localisation : Moselle

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par guib »

Kev a écrit : 17 janv. 2019 18:30 Après en ce qui concerne les investissements je ne comprenais pas les gens qui investissait pour raison fiscal mais aujourd'hui quand je vois les montants d'impôts que tu peux potentiellement donne lorsque les prêts diminie c'est quand même allucinant... en gros si tu investie tu tire les rats par la queue et si tu n'a plus de prêts tu travaille pour l'état et la msa et sans avoir de retour en face bien sûr..
Fais bien tes calculs, avant d'investir....
Avatar du membre
L'Aveyronnais
Messages : 15908
Enregistré le : 13 janv. 2008 18:04
Localisation : Aveyron (Sud-Ouest)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par L'Aveyronnais »

pépère a écrit : 27 août 2019 18:09
L'Aveyronnais a écrit : 27 août 2019 16:01 Salut les copains, ça donne quoi la situation dans vos régions ? Par ici ça reste morose, personnellement ma situation est de plus en plus compliquée, voire décourageante...
CETA, sécheresse sur du maïs nain et manque d'herbe.
Le peu de producteur de lait conventionnel qui reste dans ma région semblent se convertir doucement mais surement vers des céréales (drainage à tout va, agrandissement).
Pour celui qui cherche un peu à s'adapter, le bio temporise encore les prix, mais pour combien de temps.
J'aimerai te remonter le morale, mais je suis bien impuissant.
Même sans investir on s'en sort pas... Faudra pas s'étonner un jour...
"Sé aquo dintra pa, sies patient... O prengèt lo martel lo plu bel"

http://www.tousenaveyron.com
Avatar du membre
track008
Messages : 618
Enregistré le : 30 déc. 2007 21:21
Localisation : Perigord Noir 24
Contact :

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par track008 »

que dire dans le coin on attaque a ensilée la semaine prochaine, je pense qu'au silo il seront pas deborde a par ceux qui on arroser en masse mais je me demande ou il se retrouve au prix que se coute y'a aussi les cochons qui vont m'avoir engloutie 1ha :evil: + la grele qui est passer par la et ainsi de suite.Mais bon a fort je sais pas si il y a la lassitude ou que je suis con :roll: mais je continu entre les vaches la meca et le service de remplacement.Je suis plus inquiet pour mon voisin qui et le dernier laitier + tabac sur la commune et qui a toute les emmerde du monde en se moment j'espere qui va pas faire une connerie :( apres les camping et les location de canoë eu sont ravi du temps juste que la vezere est tellement basse que des qui voyer une pompe en marche il t'envoye la police des eaux ces c***** :evil:
http://www.simagri.com/index.php
http://www.grappedecyrano.com/
"vinta quatre"Le Perigord Noir
Ferme IH avec:
Cub;D-219;Utility;D-326;423;523;744;745(4roues);834(4roues+chargeur);1056axl
Avatar du membre
frédéric 79
Messages : 1012
Enregistré le : 11 août 2006 17:13
Localisation : Deux-Sèvres

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par frédéric 79 »

Moi désolé, mais je vais radoter... Depuis 2016, je vois la situation se dégrader pour bon nombre d'agriculteurs, certains on enchainé plusieurs années de mauvais rendements et des prix de vente en bovin exagérément bas. Les maïs ensilage ne vont pas faire grand chose en tonnage avec peu de grains voir pas, il va falloir complémenter. Moi en céréales à paille j'étais content à la récolte avec une moyenne de 80 quintaux en blé du jamais vu en onze ans. La joie a été très courte, la coopérative a baissé le niveau d'accompte de 10 € tonnes par rapport à l'an passé et l'ammonitrate à augmenté de 20 € tonnes. Ca fait onze an d'installation en double activité avec l'espoir qu'un joue ça irai mieux. Au final les années passent et ma situation ne s'améliore pas. Au lieu de gueuler après les gilets jaunes, les agriculteurs feraient mieux de se joindre à eux si ça redémarre. Personnellement, je ne veux plus entendre parler de politique, ce tous des pourris quelque soit leur parti politique. Ils n'en n'ont rien à foutre de l'agriculture.

Nous en Deux-Sèvres, la chambre d'agriculture estime que de 6000 agriculteurs à ce jour, nous devrions passer à 3500 voir 3000 au plus tôt en 2027 au plus tard en 2032... je crois que c'est clair !
Avatar du membre
L'Aveyronnais
Messages : 15908
Enregistré le : 13 janv. 2008 18:04
Localisation : Aveyron (Sud-Ouest)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par L'Aveyronnais »

Ce qui m'inquiète c'est que tout le monde fait le malheureux de ces prévisions mais personne n'agit. Tu es d'où dans mes deux Sèvres ? (j'ai pas dit les deux chèvres :lol: )
"Sé aquo dintra pa, sies patient... O prengèt lo martel lo plu bel"

http://www.tousenaveyron.com
Avatar du membre
frédéric 79
Messages : 1012
Enregistré le : 11 août 2006 17:13
Localisation : Deux-Sèvres

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par frédéric 79 »

Salut l'Aveyronnais, ma commune c'est Vasles si tu veux regarder c'est au centre est du département et limitrophe du département de la Vienne. Ma petite Région s'appelle la "Gâtine" se qui veut dire Pays de terre gâtée. Ca peut être très humide en hiver et sec l'été. Avec le drainage sa va. A l'origine il n'y avait que de l'élevage bovin lait et viande, quelques "chèvres" dans toute les ferme et des moutons. L'élevage ovin a beaucoup augmenté dans les années 50 grâce au traitement contre la douve, puis il a connu un vrai déclin à partir des années 1986-87 avait l'importation en France de moutons anglais et de Nouvelle Zélande. Les agriculteurs nombreux à l'époque se levaient ma nuit pour arrêter les camions qui transportaient ces moutons étrangers. Ca a bardé à l'époque, mon père a été convoqué plusieurs fois à la gendarmerie... Les fermes se sont alors agrandies, les moutons ont été dégagés au profit des céréales. Sur ma commune jusqu'au début des années 2000, il y avait un marché au mouton tous les mardis. Les plus gros marchés réunissaient jusqu'à 2400 moutons. Aujourd'hui plus de marché, on ne compte plus les corps de ferme qui n'en sont plus.

Moi dans mon activité salarié, je dénonce tout ça... et j'ai le sentiment de passer pour un emmerdeur vis à vis de certains collègues voir même des agriculteurs !
CHBO
Messages : 1003
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO »

Pour les moutons néo-zélandais tu peux dire merci à Mitterrand :m:
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.
Avatar du membre
frédéric 79
Messages : 1012
Enregistré le : 11 août 2006 17:13
Localisation : Deux-Sèvres

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par frédéric 79 »

Oui CHBO, c'était en plein Mitterand.

Juste pour dire que c'est compliqué pour beaucoup, le négociant avec qui je travail pour les engrais et Phyto, m'a dit en juillet dernier qu'il allait être obligé de couper mes ponts avec 10 à 20 % de sa clientèle qui ne peut plus payer...
Dans mon activité salarié, je suis en contact régulier avec l'association Solidarité Paysans ils ont de plus en plus de mal à faire face à l'afflux des demandes d'aide de la part de gars qui sont dans la merde. J'ai des copains pour qui la question se pose d'arrêter le métier et ça, ça me fout un gros coup au moral...
Avatar du membre
djoel
Messages : 177
Enregistré le : 08 déc. 2017 16:03
Localisation : Alsace 68

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par djoel »

Le pire sur l'exploitation c'est les charges matériels...
Quand je vois ce qu'on dépense pour l'entretien du parc matériel sur l'exploitation :bou: et je parle même pas de l'augmentation du prix des machines neuves quand il faut les remplacer...
100cv basique :

Maxxum 115 avec chargeur....102 cv din............... 88000e ht .............105000e ttc................ un télescopique encore plus...... chère pour nourrir des bêtes, charger du fumier, déplacer des balles rondes....
CHBO
Messages : 1003
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO »

c'est sur que si tu achète tout en récent / neuf et que tu fait faire ton entretien en concession tu te fais plumer :(

chez nous on pas acheter un tracteur neuf depuis 1997 (maxxum 5140 pro) et je pense que ça n'arrivera plus jamais vu le prix que tu paye pour des tracteurs qui sont pas devenu infaillible pour autant...

donc c'est tracteur d’occase, des bons coups si possible (ancienne génération et pas trop d'heures) et on conserve ceux qu'on as déjà.

certains diront qu'on a trop de tracteurs pour la surface mais on s'en fout, sur les cinq "gros", 4 sont payés.

par exemple notre winner F100, il coute plus que l'assurance et une vidange par an, il est payé et en reprise ça vaut que dalle:

et bien il a encore semer les 13Ha de couvert après le blé sans problème! par contre l'année dernière je lui ai fait l'embrayage, synchro d'inverseur et j'ai même remonter une climatisation d'occasion!
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.
Avatar du membre
pépère
Messages : 2576
Enregistré le : 09 janv. 2007 09:24
Localisation : Loire-inférieure

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par pépère »

CHBO a écrit : 31 août 2019 07:55 par exemple notre winner F100, il coute plus que l'assurance et une vidange par an, il est payé et en reprise ça vaut que dalle:

et bien il a encore semer les 13Ha de couvert après le blé sans problème! par contre l'année dernière je lui ai fait l'embrayage, synchro d'inverseur et j'ai même remonter une climatisation d'occasion!
Oui mais là du coup, ton tracteur il coute plus que l'assurance et la vidange.
Donc tu repars un peu comme si tu avais des annuités à payer.
Mais je suis d'accord avec ton raisonnement.
CHBO
Messages : 1003
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO »

Y'en a eu pour environ 1500€ de pièces donc ça va pas bien loin en annuité supplémentaire :D
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.
Avatar du membre
frédéric 79
Messages : 1012
Enregistré le : 11 août 2006 17:13
Localisation : Deux-Sèvres

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par frédéric 79 »

CHBO, je suis dans la même logique, mes voisins n'osent pas me le dire en face mais il m'est revenu aux oreilles que j'ai trop de tracteurs. Mes vieux IH sont loin de me coûter une annuité, c'est d'ailleurs grâce à eux que je tiens le coût financièrement. Sans vouloir cracher dans la soupe, deux agriculteurs de ma commune, se sont équipés de LUXXUM 110 avec chargeur. L'un acheté neuf en 2018 a fait 1000 heures en un an avec dès le début, un problème d'embrayage qui, quoiqu'il fasse était très violent, la concession n'a pas été exemplaire dans la façon de traiter le problème. A ce jour le tracteur est coupé en trois morceaux depuis un mois sans avoir d'explication du concessionnaire. L'autre voisin n'a fait que 60 heures de travail avant de ne plus avoir ni de première et de seconde vitesse ! Là aussi retour en concession car deux tracteurs en vrac dans la même commune, ça ne fait pas une bonne publicité ! Ca devient compliqué de mettre des sommes importantes dans de la mécanique neuve si c'est pour avoir des problèmes.

Aujourd'hui dans les situations difficiles que je rencontre dans les exploitations, ce sont souvent les achats de matériels non réfléchis et les bâtiments cathédrale qui mettent les gars dans la merde. Dès que le contexte économique devient compliqué, ca plonge :bou:

Tant pis si vous ne me croyez pas, mais j'ai appris ce matin par une source très, très fiable qu'en Poitou (Vienne et Deux-Sèvre) 60 % des récoltes emblavées pour la récolte 2019 sont warrantées par les coopératives et les négoces, ce qui en dit long sur les trésoreries d'exploitations.

Loïc, je suis le premier à ne pas comprendre l'absence de réaction des politiques, des Syndicats. Pour le syndicat majoritaire, j'ai des éléments de réponse, ces gars là ferment leur gueule car ce sont leurs émargements, qui maintiennent leurs boutiques à flot. Crois moi je vois bien où ils en sont en terme de trésorerie ! Eux ne bougerons pas le petit doigt. Quant aux politiques chez nous Delphine BATHO soutien la création d'un parc naturel régional... on entend même parler de ré-en-sauvagement du milieu rural :lol: je vais bientôt être un indien en réserve. J'ai bien peur par contre que les plumes on les aient pas sur la tête mais dans le c... ! On n'a plus qu'à attendre le retour des loups et le projet d'enfouissement des déchets nucléaires sur la commune de Neuvy-Bouin dans le granit. Ce projet né dans les années 80 avait été combattu férocement par les paysans du secteur, maintenant qu'il n'y a plus de paysans, il n'y aura plus de résistance.
Avatar du membre
L'Aveyronnais
Messages : 15908
Enregistré le : 13 janv. 2008 18:04
Localisation : Aveyron (Sud-Ouest)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par L'Aveyronnais »

Oui on arrange les têtes meneuses des syndicats pour qu'ils écrasent...
"Sé aquo dintra pa, sies patient... O prengèt lo martel lo plu bel"

http://www.tousenaveyron.com
CHBO
Messages : 1003
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO »

Les syndicaliste ils attendent juste une chose; une place au chaud dans un partie politique ou un gouvernement :|
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.
Répondre